Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK
ambasciata_ottawa

Coopération économique

 

Coopération économique

Durant les dix dernières années, l’économie du Canada a connu une période de forte expansion, caractérisée par une forte baisse de l’inflation qui est sous la barre de 3%, d’ une forte croissance du P.I.B., et d’ un signe positif en ce qui concerne la balance des payments. L’année 2009 a été une exception à cause de la crise financière des États-Unis, qui est le principale partenaire commercial du Canada. L’économie canadienne entra en récession (moins 2, 8%). Déjà en 2010 grâce à la stabilité financière du pays, l’économie du Canada est sortie de la récession. Ceci est dû aussi à ses richesses naturelles et à une combinaison de politiques économiques et monétaires expansives, qui rend le Canada un des pays les  plus solides en terme économique du monde occidental.

Après la crise économique, le secteur principal, celui manufacturier, a subi une forte baisse, alors que l’économie entière canadienne s’est orientée toujours plus sur l’exploitation de ses propres ressources naturelles , et principalement sur le secteur des minéraux et de l’énergie. Mais, l’orientation vers l’exploitation de ses propres ressources naturelles a rendu l’économie susceptible aux variations du prix des matières premières établi par le marché. Un autre problème, relatif aux investissements et projets d’expansion du secteur énergétique, est lié aux gains marginaux dû aux couts d’extraction. L’extraction du pétrole à travers les sables bitumineux est profitable seulement si le prix du pétrole est supérieur à 85 $ (ou entre une limite de 79 et 90 dollars américains).

En 2011, l’Italie devient le dixième pays fournisseur du Canada. Les secteurs d’exportation principaux sont le secteur des matériaux (27,07%), de l’agroalimentaire (15, 76%) et le secteur des produits chimiques et minéraux ( 15, 81%).  
D’autres secteurs importants sont ceux des meubles et de l’optique (7,33%), ceux des articles de céramiques, pierre, et métaux précieux (5,99%) et ceux des véhicules (7, 49%) et des métaux (6, 11%).

 Le Canada exporte principalement en Italie les houilles raffinées, le blé, les produits chimiques fait en bois, des turboréacteurs et d’autres turbines à gaz, des appareils et des dispositifs pour le vol des véhicules aériens.




31